Indemnité de reclassement pour le travailleur

Chaque travailleur inscrit auprès de la cellule pour l'emploi et qui bénéficie au moins d’un an d'ancienneté ininterrompue auprès de l'employeur peut compter sur une indemnité de reclassement.

L'indemnité de reclassement est payée durant :

  • six mois lorsque le travailleur licencié est âgé d’au moins 45 ans au moment de l'annonce du licenciement collectif ;
  • trois mois lorsque le travailleur licencié est âgé de moins de 45 ans au moment de l'annonce du licenciement collectif.

Elle reste également due en cas d'éventuelle reprise du travail auprès d'un nouvel employeur.

L'indemnité de reclassement correspond au salaire en cours et aux avantages acquis en vertu du contrat de travail. Elle est assimilée à une indemnité compensatoire de préavis mais elle est payée mensuellement. Elle remplace, en totalité ou en partie, l'indemnité compensatoire de préavis dont le solde éventuel est payé après la fin de la période couverte par l'indemnité de reclassement.

Si le coût de l'indemnité de reclassement pour un ouvrier est plus grand que le coût de l'indemnité compensatoire de préavis qui est due sur base de la loi du 3 juillet 1978, l’employeur peut alors obtenir le remboursement de la différence auprès de l'Office National de l'Emploi (ONEM).

Institution compétente

Service Public Fédéral Emploi, Travail et Concertation Sociale

Direction générale Emploi et Marché du travail
Téléphone : 02.233.46.82
Fax : 02.233.48.60
E-mail : emt@emploi.belgique.be
Compétences : Cellules pour l’emploi, outplacement dans le cadre des cellules pour l’emploi, aides à l’emploi